Rechercher
  • Le Phoenix de Sainte Victoire by Cécilia Mistral

C 'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins !.

Dans mon dernier post, j ’indiquais que le burn-out est un ensemble de symptômes ou de signes et qu’il est important d’écouter son corps (ou sa tête surtout si elle part en cacahouètes : manque de concentration, perte de mémoire)

Pour savoir les reconnaitre, ci-joint un tableau de ces différents symptômes afin de permettre de faire son autodiagnostic de son burn-out (ou pas ! car c’est souvent, là aussi, ceux qui en parlent le plus qui en font le moins).

Il est intéressant de faire ce diagnostic avant les vacances, car cela va permettre également de voir si ces symptômes disparaissent ou sont amoindris pendant ces dernières, cela confirmera le diag, surtout si ça reprend à la rentrée !!

Et tout cela vous permettra aussi de faire la différence entre un burn-out et une dépression, car dans ce dernier cas les symptômes ne disparaissent pas, et surtout de prendre les mesures ou traitements appropriés.

En effet, le burn-out est un épuisement physique, une maladie physiologique qui a une incidence sur l’équilibre psychologique.

A l’inverse, la dépression est une maladie psychique qui a des conséquences sur un plan physique.

Dans les deux cas, c’est la fatigue qui s’installe.

Pour faire simple, dans le premier cas, c’est le corps qui entraine la tête, on a plus la force de faire les choses mais on en a envie.

Dans le deuxième cas, c’est la tête qui entraine le corps, on aurait la force mais on a plus l’envie.

Alors profitez bien de vos vacances pour retrouver la force et aussi l’envie d’avoir envie !!!


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Lorsqu’on a peur de quelque chose, l’énergie qui se dégage de la peur est négative, elle emprisonne et paralyse. En outre, le simple fait d’avoir peur de quelque chose va parfois l’attirer. Par exem